BALADE AU MUSEE : TENTATIVES DE BONHEUR au MAIF SOCIAL CLUB

Après m’être donnée ENVIE avec l’exposition ENTRELACS à la Fondation LAFAYETTE EMANCIPATIONS direction le MAIF SOCIAL CLUB pour quelques pistes de TENTATIVES DE BONHEUR.

A une période où tout se mesure en niveau de bonheur, où les rayons des librairies vous promettent d’y accéder « facilement » en vous proposant des dizaines de méthodes différentes, mais en oubliant bien souvent de préciser que ce bonheur peut-être partout, en tout et qu’il sera à un moment inévitablement rompu…

Tout est à mon sens question de dosage et d’appréciation personnelle… De verre à moitié ou à moitié vide… De jours qui se suivent et ne se ressemblent pas !

Un peu comme cette oeuvre Souris (collection nuages), 2018 Leandro Erich qui laisse au spectateur le choix de voir ce qu’il veut selon où il décidera de se placer.

Devant, un beau nuage, sur le coté, un dispositif qui apparait et avec une illusion qui disparait. La remise en question de ce qui est considéré comme réel ou artificiel. Ainsi, la révélation du mécanisme de l’illusion nous rappelle que le réel lui-même n’est qu’une construction de l’esprit, une mise en scène que l’on peut modifier à l’infini…

Un peu comme ce que l’on montre ou non sur les réseaux sociaux… Ce que l’on veut croire, voir… Non ?…

Une exposition qui s’intéresse au cheminement intérieur que toute cette recherche de bonheur peut nous faire parcourir…

Elle est découpée en 3 parties

  • Rêver : miracles, doutes et illusions
  • Accepter : le temps qui passe, les erreurs qui sont faites, impossible quoi ne franchira pas.
  • Trouver : les possibles du réel, la force d’y croire, le désir de les créer.

11 artistes se prêtent au jeu des TENTATIVES DE BONHEUR… « Pas de recette miracle, pas de guide, pas de certitude. Les oeuvres laissent place aux désirs autant qu’aux doutes, aux joies autant qu’aux déceptions. Simplement des tentatives, au risque qu’elles échouent… Un merveilleux témoignage de sensibilités, de failles et de désirs ! »

Je ne sais pas si ces oeuvres sont le bonheur absolu mais elles ont en commun de la douceur et de la poésie, une envie (on y revient), un désir de recherche… Comme un message qui dirait « Le bonheur n’est pas là ? Bah allons voir par ici alors ! » 

Puis ici et là les phrases de Benjamin Isidore Juveneton que vous pouvez retrouver dans son dictionnaire optimiste… Livre que j’offre à peu près à tous les gens que j’aime !

Une jolie exposition à voir jusqu’au 26 juillet au MAIF SOCIAL CLUB 37 rue de Turenne
Paris 3ème.

Et ce Vaste sujet qu’est le BONHEUR… Fragile, complexe, totalement personnel même s’il peut se partager, notion consciente et acceptée d’un moment plus ou moins long qui sera assurément éphémère…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s