BALADE AU MUSEE : CY TWOMBLY AU CENTRE POMPIDOU

« – On va où ?
– Qu’est ce que tu veux savoir ? La station de métro ou le nom du musée ?
– Je sais pas… On va où ?
– On descend à Rambuteau.
– C’est vrai ? On va voir le musée des enfants ouiiiiii ! »

Bon en vrai, on partait pour CY TWOMBLY et oui évidemment que nous passerions par la GALERIE DES ENFANTS à un moment ou un autre.

img_0143Quoi vous dire sur cette exposition ?…
A la base je suis une grande fan des Nouveaux Réalistes ArmanSpoerriCésarChristo et des expressionnistes abstraits,  Mark RothkoBarnett Newman, Jackson Pollock.

Le tableau qui me touche le plus depuis toujours est un monochrome bleu d’Yves Klein ! Le dernier que j’ai vu, c’était à Stockholm avec le papa de Charlie et j’étais enceinte…

Autant vous dire qu’aller voir Cy Twombly, à mi chemin entre tout ça, ni figuration, ni abstraction, qui travaille la trace, le signe, qui met face à nous des émotions jetées sur ces toiles… C’était déjà bien parti pour me plaire.

Mais comme toujours on peut être surpris par un mauvaise accrochage, une mauvaise scénographie… ou juste que la magie n’opère pas au moment voulu.

J’avais prévu un carnet pour Charlie et un crayon… Nous sommes entrés dans la première salle, il s’est assis pour regarder toutes ces toiles blanches ! Il y avait peu de monde, il y a de l’espace, tout est ordonné, on avait besoin de se poser.

img_0131

Nous sommes passés à la suite… moi très frustrée de ne pas pouvoir prendre le temps mais c’est le jeu avec un enfant !

img_0135

Puis on est arrivé devant ces toiles à fond gris perle (pas celles sur la photo du dessus),
ces traces de peinture blanche et rouge…
Il m’a serré la main très fort, s’est mis à parler tout bas « Pourquoi c’est du sang ? Il est mort ? »
Je n’avais qu’une envie, être assise seule ici à regarder, me reposer, observer, sentir cette série de peintures vibrer… (D’ailleurs, POURQUOI n’avez vous pas mis de banc ici ????)
Mais il a fallu qu’on parle lui et moi… Que j’explique… Avec la peinture abstraite, quand ça fonctionne, qu’on on est dedans et touché, on peut y mettre tout et n’importe quoi… On peut y voir tout et n’importe quoi… Il y a ce que nos sens perçoivent et tout ce que notre imagination et nos vécus y mettent.
Charlie parle facilement de la mort, et l’explique plutôt bien, d’une façon assez terre à terre, déconcertante mais simple. Sauf que là j’ai compris qu’il y avait pour lui une différence entre la mort et le sang !

Effectivement il parle de fin, de mort, de « c’est comme ça, après on te voit plus du tout jamais »… Mais jamais de sang, de douleurs…
Ces traces au final pouvaient être juste de la peinture rouge, un pinceau sur la toile, Charlie y a vu de la souffrance, c’était nouveau et pas vraiment normal à ses yeux.

capture-decran-2017-01-25-a-09-50-25Vue de la série Nine Discourses on Commodus, 1963, Guggenheim Bilbao Museo, Bilbao © Cy Twombly Foundation © Photo: FMGB Guggenheim Bilbao Museoa, 2016

En genéral je rentre peu dans la symbolique, je le trouve trop jeune et elle n’est pas toujours nécessaire ! Je raconte plutôt l’artiste, son état… Alors on s’est approché, on a regardé de plus près, on a vu des traces de doigts, de mains, rouges, des épaisseurs de peinture et ce fond parfait qui aspire. Charlie posait beaucoup de questions dans cette salle, moi elle me captivait, il y avait quelques visiteurs, alors je n’ai pas eu le réflexe de prendre de photos d’ensemble, les 4 au dessus ont été piochées sur internet. (les autres sont bien issues de notre visite)

img_0137

Quand nous sommes arrivés au vestiaire lui et moi on avait déjà digéré le truc et on parlait d’autre chose… une dame dernière nous, un peu pressante, arrive a se mettre à notre niveau comme pour nous passer devant…
Au final je crois qu’elle était juste maladroite et voulait capter notre attention…
« Ah tiens, le petit médecin légiste » Charlie et moi n’avons absolument pas compris !
« – Oui le sang ! c’était bien vu…
– Ah… Oui oui oui, en meme temps qui y verrait de la peinture ?
Elle dans un grand sourire,
– Mais c’est de la peinture ! »
Nous avons pris nos manteaux, elle a tourné les talons, je ne sais toujours pas si elle voulait vraiment nous passer devant, nous parler, s’occuper 2 min, mais elle m’a fait me souvenir qu’il fallait bien faire attention à ancrer les enfants dans la réalité pour qu’ils puissent par la suite travailler leur propre imaginaire, avoir leur sens critique propre, empreint de leurs émotions et de leur vécu sans jamais leur imposer les nôtres !

Charlie sait que c’est de la peinture mais il y voit du sang et de la douleur ! Un peu comme pour notre visite de l’exposition MAGRITTE… « Ceci n’est pas une Pipe ! Je sais c’est une chaussure… » Mais tout ça cette dame ne pouvait pas le savoir.

Avant ça on avait quand même pris le temps de continuer à déambuler dans les galeries de cette rétrospective CY TWOMBLY.

img_0138 img_0139 img_0144 img_0145 img_0134

Il a aussi fallu choisir quelle était notre toile préférée… Pour Charlie sans hésitation ce fut Fifty Days At Iliam. Shades Of Achilles, Patroclus, And Hector « Les nuages maman ! »

img_0141 img_0142img_0146

Evidemment « les soleils » ont demandé quelques minutes de griffonnage…

img_0147 img_0148

Les fleurs rouges n’ont par contre eu aucun effet sur nous…

img_0149 img_0150 img_0152

L’appel de la Galerie des enfants était bien trop fort ! Alors hop hop hop on y a filé pour se défouler un peu comme à chaque fois. (Vous pouvez retrouver ici le descriptif de cette visite faite précédemment)

img_0156 img_0158 img_0157 img_0153 img_0154 img_0155 img_0159 img_0160

Je vous recommande évidemment cette BALADE AU MUSEE… Prenez avec vous un carnet et des crayons, allez-y main dans la main sans vouloir vous arrêter partout, et laissez vous guider par eux… Si vous n’aimez pas l’art abstrait ce n’est pas grave, ils vous raconteront ce qu’eux voient !

Si toutefois vous avez envie de visiter cette exposition tranquillement, allez-y avant seul, vous ne ressortirez pas frustrés et ce seront vraiment eux qui choisiront leur visite et son rythme.


PETIT LOOK :

Foulard Monoprix baby
Pull H&M
Gilet By Galex  (DIY bientôt en ligne)
Jean ZARA
Bottes UGG chez BOTOU

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s