BALADE AU MUSEE : MAGRITTE AU CENTRE POMPIDOU

Cette semaine nous avons encore eu la chance d’avoir un week-end de 3 jours. Bilan individuel à l’école, nous avions pris rendez-vous tôt pour pouvoir profiter du reste de la journée.

Pas beaucoup d’hésitation sur notre destination, la BALADE AU MUSEE ce ferait au CENTRE POMPIDOU pour aller découvrir l’exposition MAGRITTE, LA TRAHISON DES IMAGES et faire un saut par la GALERIE DES ENFANTS.

C’était une exposition que j’avais envie de voir et aussi « notre mission » du mois. Comme pour LES SAISONS D’ARCIMBOLDO (notre précédente Balade au Musée), Charlie avait pu se familiariser avec l’univers de MAGRITTE grâce au magazine OLALAR. Y découvrir quelques oeuvres et avoir envie d’en voir plus.

Après un bon déjeuner dans le quartier, nous avons commencé la visite par la GALERIE DES ENFANTS

img_6938MON OEIL, L’EXPOSITION, 5 artistes, une exposition collective autour de la notion de point de vue. (Vincent Broquaire, Paul Cox, Raphaël Garnier, Stéphane Kiehl, Pierre Vanni).

img_6939 img_6942 img_6945

Charlie a tout de suite aimé L’ARCHITECTOMIE, surement grâce à la lampe torche…

Une toile avec les contours du musée d’un coté et tous les détails en traits de l’autre, à faire apparaitre avec la fameuse lampe torche. Une sorte de petit théâtre des ombres comme à la maison (ça m’a d’ailleurs donné des idées…)

Puis on s’est installé pour regarder quelques extraits de la web série MON OEIL… Nous étions seuls… Un rétro projecteur, une lumière… une scène ! « Maman, Madame, Monsieur bonsoir, c’est mon spectacle ! » et là c’était parti. J’ai cru qu’il allait juste me faire son show, mais les images ont capté son attention et il s’est mis à jouer avec.

img_6946img_6949 img_6947 img_6944

Il a imité les sons, suivi le chien et essayé de l’attraper…

img_6950 img_6956 img_6951 img_6954 img_6953 img_6955 img_6952

Puis il a essayé de porter la planche, la soulever, la retenir, la pousser, la tirer… Il s’est mis à imiter les positions, en boule, assis, couché, debout…

Après ça, il a repris son spectacle alors nous nous sommes dirigés vers l’exposition MAGRITTE, LA TRAHISON DES IMAGES.

img_6957

J’avais, avant notre visite, expliqué à Charlie que Magritte représentait ce qu’il y avait au-delà  de ce que l’on voyait…. Qu’il imaginait ce qu’il y avait derrière le premier plan, pour faire simple.

Il était donc averti et quand il m’a dit à l’entrée : « Magritte lui il a un chapeau et il peint ce qu’il y a dans son dos. » j’ai su qu’il avait compris l’idée…

img_6963 img_6962

Je lui ai aussi dit qu’il fallait toujours être vigilant quand on est devant des images. Parce qu’elles nous montrent ce qu’elles (ou celui qui la décide) veulent, mais surtout que les images et les mots peuvent ne pas correspondre, et essayer de nous faire croire autre chose… Ceci n’est pas une pomme « Oh elle est grande, tiens j’ai envie de la croquer… croc miam miam… tiens mange maman ! burrrkkk ppfutt pfuut » « Mais arrête de cracher voyons Charlie ! » « Ahaha c’est une blaaague ! » Mouais…

img_6960

« –  Ahhhhhh, viens je te porte, regarde ! Ceci n’est pas une pipe
– C’est une chaussure !
– ?… Ah… (Un peu perplexe quand même) oui tu as raison, on pourrait imaginer… Puis ajouter un talon là…
– Non, C’est une chaussure !
– Oui on dirait.
– Non, C’EST une chaussure !
– ?… Oui enfin en vrai c’est une pipe…
– Non une chaussure !
– (Un peu… Comment je vais m’en sortir ? Et tout le monde nous ecoute) En fait mon chéri c’est vraiment une pipe… C’est ce que je t’ai expliqué avec ce que l’on voit et ce que l’on écrit. Une pipe c’est un objet qui sert à fum’…
– Oui je sais ce que c’est maman une pipe, comme Michel quand il est pas mort (mon grand-père fumait la pipe)
– ?… D’accord (Là je ne le suis plus)
– Tu dis c’est écrit c’est pas une pipe. Alors C’EST une chaussure ! »
Puis… il est parti voir la suite et je suis restée seule devant cette Pipe ou cette chaussure qui n’en sont pas !

Surréalisme surréel… J’aime de plus en plus visiter les musées avec lui et je sais pourquoi c’est toujours avec les enfants que je veux parler d’art !

img_6961 img_6964 img_6965

Et il y a eu cette oeuvre… Son nombril qui l’a tout de suite attiré… Puis « On voit son sexe, mais on dirait plus elle a un slip quand même… par contre regarde viens viens maman y’a ses fesses en vrai derrière ! »

Bien évidemment il a fallu détailler les parties de son corps en décrivant en même temps celles de l’oeuvre. Et c’est bizarrement à ce moment que j’ai repensé à l’exposition de JEFF KOONS et la salle interdite aux mineurs… Note à moi-même, penser à bien me renseigner sur ce que l’on va voir avant ! Ca m’évitera de devoir expliquer aux gens autour qu’on peut avoir 3 ans et appeler un chat un chat, ou un sexe un sexe !

Après toutes ces émotions nous sommes passés acheter une belle brioche avec une tonnes de pralines roses dedans et on a couru retrouver les cousins pour partager tout ça !

Publicités

2 réflexions sur “BALADE AU MUSEE : MAGRITTE AU CENTRE POMPIDOU

  1. Céline dit :

    Super visite
    J’aime beaucoup Magritte !
    Dans notre cuisine il y a une repro : l’empire des lumières.
    Tous les jours Sacha mange avec ce cadre en face de lui.
    Un jour il m’a dit : c’est pas le jour et c’est pas la nuit.

    Depuis il appelle ce tableau le jour nuit
    Pour les musées avec Sacha c’est souvent au pas de course. Il peut s’arrêter devant une statue ou un tableau mais il aime courir.
    Par contre il m’est arrivé de me dire : il n’a rien vu, dommage et de me rendre compte quelque temps après qu’il avait remarqué un détail, une couleur
    Comment se passent tes visites ?

    • Galex la Fée dit :

      Oui c’est souvent comme ça !
      Ils captent des tonnes de choses alors qu’on a parfois l’impression qu’ils n’ont rien vu.
      En général on se fixe sur une ou deux oeuvres, une salle, et le reste du temps on se balade en discutant et en s’arrêtant devant ce qui l’intéresse. Alors ça peut être tout et n’importe quoi… Une oeuvre, une fenêtre sur Paris, un extincteur, un socle, un autre visiteur 🙂
      Moi aussi c’est « un coureur »… Mais il sait qu’on ne peut pas le faire partout. Alors il se défoule avant d’entrer et le temps d la visite tout va bien… Enfin je ne me suis jamais posée la question, c’est assez naturel. Comme le fait qu’il ne touche et me dise toujours « là on dépasse pas ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s