VOYAGER EN TRAIN ET CAMPER AVEC UN ENFANT DE 3 ANS…

Pour ouvrir les festivités de ces 2 mois d’été en beauté, nous sommes partis 2 jours avec Camille et Raoul nous mettre les pieds dans l’eau… Oui mais voilà partir comme ça avec nos garçons sous le bras c’était un peu trop facile, alors on a voulu pimenter l’histoire et se lancer un défi chacune…

Pour moi : faire en sorte de pouvoir partir camper n’importe où avec Charlie en utilisant comme moyen de locomotion le train… 

  • Il fallait donc que notre paquetage soit suffisamment « léger » et « compact »… Juste que je puisse le transporter seule tout en tenant la main de Charlie.
  • Que nous ne nous privions pas des essentiels… Le « ça, je ne prends pas on achètera sur place » ne marche pas !
  • Le plus eco-friendly possible… Les savons à l’unité, les assiettes en plastiques légères que l’on jette au fur et mesure… interdit !
  • Et pour finir, pas un budget restreint, mais pas non plus illimité ! Disons qu’on oublie le chauffeur privé qui nous amène d’habitude à la gare, la toile de tente dernier cri tout confort, le gadget sympa mais qui au final n’est pas absolument nécessaire.

Essayer de profiter au maximum en utilisant le minimum !

IMG_3575

Il y a dans ce sac de quoi camper, nous habiller, nous occuper… De la vaisselle pour que l’on puisse manger correctement mais pas de nourriture (à part un paquet de gâteau) qui pour le coup nous aurait vraiment chargé…

IMG_3573

Malgré tout nous n’avons pas pu nous empêcher de préparer un joli pique-nique qui rejoignait le défi de Camille (elle vous en parlera bientôt sur son blog…) et le mettre dans le coffre de sa voiture !

IMG_3570

Nous avons fait le voyage avec Camille et Raoul en voiture parce que ça aurait été bête de ne pas en profiter, mais le DEFI EST RELEVE nous aurions pu prendre le train sans problème ! On adore ça ! Pour des petits conseils pour occuper les petits pendant les trajets c’est par ICI !

DANS MON SAC IL Y AVAIT :

  • Une tenue chaude (pull uniquement les pantalons étaient sur nous) pour Charlie et pour moi
  • Une tenue légère (short et tee-shirt) pour Charlie et pour moi
  • Une paire de chaussures ouvertes chacun
  • Une paire de méduses pour Charlie (les coquillages au bord de l’eau c’est vraiment pas cool pour les pieds tendres…)
  • Un maillot de bain chacun
  • Une grande serviette pour la douche (pour la plage nous utilisons des paréos tout légers qui ne prennent pas de place !)
  • Une trousse de toilette avec : 2 brosses à dents, un tube de dentifrice, une brosse à cheveux, un savon solide (corps et cheveux) une pierre d’alun, un tube de crème solaire pour Charlie.
  • Un rouleau de papier hygiénique
  • De quoi nous occuper dans le train : Tricot pour maman / Livre pour Charlie et petites voitures que j’ai toujours à portée de main.
  • Raquettes de badminton
  • Un ballon en mousse qui aurait aussi pu être encore plus petit à gonfler… Mais celui ci on l’aime beaucoup dans l’eau il grossit…
  • Une Tente achetée pour l’occasion
  • Une lampe 
  • Des bougies
  • Un marteau (pour planter les sardines au cas où…)
  • De la ficelle
  • Des allumettes
  • 2 assiettes en aluminium
  • 2 tasses en aluminium
  • Des couverts
  • Une serviette de table
  • Un duvet accroché sur le coté du sac

Direction Trouville où nous avons planté nos tentes face à la mer pour 2 jours avec 2 enfants de 3 ans !

On rêvait de faire du camping sauvage, , pour vous dire la vérité, la proximité et l’esprit camping comme on peut l’imaginer, très peu pour nous. Disons qu’on voulait être libre, de la nature, du calme, la mer à nos pieds et de quoi rendre heureux nos garçons…

On a vite découvert qu’en vrai on ne plante pas sa tente où l’on veut… On voulait faire simple, on s’est rabattue sur un camping qui nous offrait le principal dont nous avions envie : Le calme, la vue et personne autour !
IMG_3588 IMG_3586 IMG_3582

Un accès direct à la plage presque privée ! Disons qu’elle ne l’est pas mais que l’accès principal se fait par le camping, donc en pratique oui ! Et là encore personne à l’horizon…

IMG_3592 IMG_3595 IMG_3597IMG_3668

On a pu respirer, regarder le soleil se coucher, s’apercevoir que la nuit noire ne dure vraiment pas longtemps, s’endormir avec le bruit des vagues et se lever face à la mer comme on en rêvait !

IMG_3672 IMG_3674

Pour ce qui est des douches… Nous avons utilisés celles du camping. Avec un minimum de choses dans nos trousses de toilette pas très compliqué de s’en sortir… Un savon solide à la main qui s’utilise aussi bien pour le corps que pour les cheveux, une grande serviette pour 2 et un sac pour transporter les habits propres à l’aller, les habits sales au retour.

Evidement nous avons appris de nos erreurs et la prochaine fois nous ajusterons quelques petites choses… Je pense que nous pourrons encore plus nous alléger (vraiment bien plus !), qu’un matelas de yoga ou autre est nécessaire selon le terrain. Cette fois nous avons eu de la chance, un plaid épais sous notre duvet a suffit !

On parle déjà de notre prochaine expédition… On ne sait pas encore où, comment, avec quelles contraintes, mais c’est une autre façon de voyager qui nous a beaucoup amusée. Je pense que nous le referons sur des petits séjours !

En attendant nous sommes rentrés à la maison une nuit pour déposer notre gros sac, dire bonjour à Hope, refaire une valise avec des habits bien propres et repartir en train direction le Vexin !

Publicités

8 réflexions sur “VOYAGER EN TRAIN ET CAMPER AVEC UN ENFANT DE 3 ANS…

  1. Sabrina dit :

    Super, ça donne envie de partir et de respirer ! En ce qui concerne le camping sauvage, je te conseille de partir loin des côtes, et de demander aux locaux où les jeunes du village se retrouvent le week end, et ça marche à tous les coups. Une fois, pour remplacer les matelas, nous avions trouvé des cartons ( propres bien sûr) et utilisé la couverture de survie, il ne restait plus qu’à s’allonger dans nos sacs de couchages.

  2. Lolaetc dit :

    Ca donne vraiment envie, Kéziah veut camper depuis un moment déjà. Je rêve de faire ça avec lui. Je veux bien savoir ce que tu ne prendrais pas pour vous alléger au prochain voyage 😉 C’était vraiment magnifique le lieu où vous étiez.

  3. Rocha dit :

    Bonjour!
    Quelle jolie façon de voyager autrement, j’ai promis à ma bouclette qui a le même age que Charlie que oui il campera, oui elle dormira sous la tente, et oui elle fera un feu de bois mais pas dans la cheminée , ce que je ne lui ai pas dit, c’est qu’elle fera cela avec ses potes quand elle aura l’âge de le faire, 190 ans c’est bien?
    Mais ton article me donne vraiment envie de partir à l’aventure, faut juste que je surmonte ma Trouille.
    Bise

  4. Claire N dit :

    Super récit ! Je pense que j’ai campé à quelques mois avec mes parents qui étaient des baroudeurs de l’extrême 😉 Quand nous étions un peu plus grandes ils louaient un âne (inspirés par le récit Stevenson et son ânesse Modestine), ma soeur était à califourchon sur le baudet quand j’étais encore portée sur le dos. Camping 100% sauvage !

    • Galex la Fée dit :

      ahhhhh génial !
      Nous sommes des tout-petits joueurs à coté de ces histoires. J’adore !!!!
      L’année prochaine j’aimerai que l’on parte à vélo visiter « toute » une région… on commence par tester le camping que j’aimerai bien plus sauvage et j’ai un an pour continuer à me faire les cuisses ! Je vais avoir besoin de bonnes cures toute l’année 😉

  5. Lissoune dit :

    Nous aussi bagages restreints pour les vacances. 7 jours en location puis 4 jours de camping (le maximum pour mon homme) le tout à 4 dans une clio. Utile une bassine : en table d’appoint, tabouret, baignoire du plus jeune (10 mois) vaisselle, lessive et transport en tout genre. Astuces : j’utilise un sac « tote bag » pour ne rien tomber à la douche et la poche au sac de couchage avec le pull dedans en oreiller. Innovation de l’année un plaid imperméable de Décath’ pour le repas, le jeu dehors avec bébé qui ne marche pas et la plage (servi tous les jours). Abandonner cette année : la caisse qui ferme, la cafetière italienne, la poussette, le rehausseur de table (qui a manqué pour garder bébé assi pendant son repas).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s