P*****… LE SAC A GROS MOTS !

P***** c’est lundi… C’est grossier… Ca ne se dit pas… Et pourtant parfois PUTAIN PUTAIN PUUUUUTAINNNNN il faut que ça sorte !


 

Chez les enfants aussi d’ailleurs… Et il arrive qu’ils le disent bien haut et fort !

Charlie, ses jolis yeux bleus, ses doux cheveux blonds, son sourire charmeur…

Oui Charlie mon tout doux, mon tout petit et sa petite bouille d’ange que je mange d’amour… Mais ça c’est le rendu photographique !

DSCF2260

Parce qu’il y a aussi Charlie, celui qui a les yeux bleus, les cheveux blonds, un sourire auquel je ne peux résister et une bouche… qui dit des gros mots ! Enfin non, UN GROS MOT… Celui que maman disait souvent parfois (presque plus du tout d’ailleurs… Merci mon fils !) et que cet enfant avait décidé de reprendre à son compte !

Je vous parlais il n’y a pas si longtemps de la difficulté qu’il avait à se séparer… De moi, de son papa, de son papi, de sa mamie… De tout le monde en fait ! Il y avait les pleurs (il y a encore parfois mais beaucoup moins…) les larmes quand je ne suis pas là, les questions quand il est avec moi… Il y avait aussi les retrouvailles… Qui maintenant sont tendres et pleines de gros câlins. La crise est passée pour l’instant…

Mais il y a un temps où c’était rarement un bonjour, parfois une tape et un enfant grognon à tous les coups ! Quand il me retrouvait ou quand son papa arrivait… Puis ça lui est passé… pour laisser place à UN GROS MOT… Ce gros mot PUTAIN !

Il sait que ça nous embête qu’il le dise, que ça ne se fait pas, que ce n’est pas beau… Alors il le dit ! Quand on fait la queue à la caisse et qu’il veut des bonbons, quand on est au restaurant lui et moi, que je parle à quelqu’un et pas à lui, quand il rentre à la maison, quand il part de la maison…

N’exagérons rien quand même… Il n’est pas non plus un grossier personnage, il ne le disait pas à longueur de journée… Mais suffisamment pour que ça m’agace.

J’ai essayé d’expliquer, d’ignorer,  j’ai tenté de l’envoyer dans notre coin de la colère, mais n’étant pas sa fonction première ça ne me plaisait pas (c’est là que l’on décharge les émotions…), j’ai dit non fermement… Puis je l’ai laissé dire !

Il est même allé jusqu’à en faire une chanson… Je ne vais pas vous mettre la video… Mais croyez moi sur parole c’était difficile de ne pas en rire ! Lui avec sa guitare et ses putains… Un dossier pour plus tard, un dossier pour se souvenir !

Puis un jour j’ai décidé d’assumer ses paroles ! De lui faire croire que ça ne me choquait pas, que c’était un mot comme un autre, pas de l’ignorer, non, juste un mot pas joli que maman n’aime pas, mais c’est le goût de maman après tout… Puis de lui demander à chaque fois pourquoi il n’était pas content à ce moment sans relever le mot, sans même y prêter attention… Ca fonctionne assez bien, puis un jour au moment où il disait en chaine ses putain putain putain… (oui ils vont souvent par 3…) j’ai attrapé le sac tout près de moi sur le porte manteau et je lui ai dit qu’il crache ses grossièretés là dedans s’il n’était pas capable de se retenir, que je me moquais de ce qu’il disait mais que je ne voulais plus l’entendre !

C’est comme ça qu’est né notre sac à gros mots… Ca l’a surpris… Ca l’a stoppé net… Et ça marche plutôt pas mal ! Au début j’ai eu peur qu’il en fasse un jeu, mais non… Il ne le dit presque plus ! c’est peut-être juste une coïncidence… Toujours est-il que pour l’instant ça lui est passé !

Et quand ça sort malencontreusement il prend son sac et dit « podon » dedans ! J’en ris encore

Depuis, moi aussi j’ai très très très envie d’un sac à gros mots… Parce qu’il faut l’avouer ça soulage quand même pas mal quand ça sort 🙂

Et chez vous… Ca se passe comment ?

Publicités

2 réflexions sur “P*****… LE SAC A GROS MOTS !

  1. zab dit :

    chez nous aussi, ce gros mot est sorti pour la première fois de la bouche de ma fille 3 ans, en pleine balade familiale lors du baptême de son cousin!!! et après il y en a eu d’autres, au bout d’un moment notre solution a été de lui dire que si elle avait besoin de le dire, pourquoi pas mais elle devait le dire dans les toilettes! et pas trop fort pour pas faire mal à nos oreilles. On a fait pareil pour notre fils après et je dois dire que ça a bien marché…mais je soupçonne mon fils d’en dire sur la cour de récré…on ne peut pas être partout 😦
    bonne continuation.

  2. Marie dit :

    Pas facile de savoir comment réagir aux gros mots. Le premier de mon fils c’était une insulte plus qu’un gros mot, alors difficile de ne pas réagir et après il l’avait répété en boucle pendant un bon moment (au début par hasard puis après à bon escient c’est-à-dire quand il n’était pas d’accord avec ce qu’on lui disait). Pour les suivants on a moins marqué notre désaccord et il les dit moins. Maintenant qu’il a 7 ans il a une sacrée collection, avec des gros mots que je ne connaissais pas à son âge !
    Mais c’est un peu par périodes qu’il les dit. Ce qui est un peu énervant, c’est que nous n’en disons pas à la maison et on a l’impression qu’il en dit que d’autres enfants qui en entendent de leurs parents. Mais tous les enfants sont différents, certains sont choqués quand ils entendent un gros mot (« oh il a dit un gros mot ! ») et d’autres sont morts de rire (mon fils est plutôt dans la 2ème catégorie !).

    Je n’ai pas essayé le sac à gros mots mais on lui avait dit d’aller dans sa chambre ou aux toilettes pour les dire, et avec lui ça n’a pas marché.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s