VOYAGE : VENISE 3/3 – BONNES ADRESSES

Cette escapade à Venise n’était absolument pas prévue… Et s’est organisée à la dernière minute en une mini semaine…

Lire la suite

Publicités

VOYAGE : VENISE 2/3 – CARNET DE VOYAGE

CARNET DE VOYAGE

Comme je le disais dans mon 1er article sur VENISE, ce voyage n’était à la base pas vraiment prévu… Un petit garçon qui confond Budapest et Venise, un cadeau d’anniversaire et voilà un départ très vite après la surprise !

J’avais à cette période quelques soucis de santé et une très grosse fatigue… Pas vraiment le temps et la force de trop organiser ce séjour, Ce qui fut au final parfait ! J’avais évidemment quelques adresses en tête mais rien de fou ! Nous nous sommes donc laissés guider par les envies de chacun sur place.

Un mélange entre glaces, cappuccino, traghetto et Pinocchio…

– POUR ACCÉDER À LA CARTE ET AUX ADRESSES CLIQUEZ ICI –

JOUR 1

Départ de l’aéroport de Beauvais à 9h arrivée à Trévise à 10h40… Ca pique un peu pour partir mais ça nous fait un après midi de plus sur place !

Une fois à Trévise j’avais déjà les billets de bus en poche… Vous pouvez les acheter ICI Ce qui vous permettra de descendre de l’avion sans vous presser et hop de monter dans le car qui se trouve juste devant la sortie de l’aeroport.

Un peu plus d’une heure plus tard Venise, la PIAZZA DI ROMA où nous sautons directement dans un Vaporetto pour gagner le centre et voir enfin à quoi ressemble cette ville pleine d’eau !

Une virée en bateau, remonter tout le Grand Canal, le meilleur moyen à mon sens pour voir à quoi ressemble une ville traversée par un fleuve, un canal… C’est ce que nous avions fait à Copenhague aussi…

A peine avons nous mis un pied au sol que Charlie s’arrête : « Maman écoute, on n’entend rien ! » Effectivement c’est assez surprenant la première fois, Venise est pourtant une ville vivante, remplie de ses nombreux touristes et malgré tout si calme… Pas de bruit !

Nous marchons un peu pour en profiter, sans nous perdre (si si c’est possible !) nous prenons nos marques, nous courrons après quelques pigeons… Non, après beaucoup de pigeons !

Nous nous décidons enfin à aller manger ! Notre premier stop chez ALL’ ANGOLO pour déguster nos premiers Tramezzini et se dire tout de suite que ce sera surement notre petit QG pour les minis creux et les spritz avant de rentrer !

Nous récupérons nos clefs en début d’après midi non loin de là… L’appartement est conforme à l’annonce, très bien placé, près de tout et en même temps dans un coin assez calme au niveau du Vaporetto GIGLIO, mais il n’est pas vraiment dans nos goûts ! Il faut dire que réserver pour Venise une semaine avant le départ c’est quand même un peu juste juste.

Une fois débarrassés de nos valises, direction la place San Marco, le Pont des soupirs… Se rendre compte de ce que c’est et expliquer tout ça à Charlie ! Evidemment cette histoire de pont qui relie le tribunal à la prison, aux salles de tortures, ce dernier soupir à l’air, Casanova… Il veut aller DANS ce pont ! Il ne parle que de ça…

Mais pour aujourd’hui on va plutôt marcher sans trop savoir où l’on va, tourner, retourner,  contourner… Sans se perdre (SI SI  SI c’est possible !) Puis une pause goûter s’impose, ce sera au CAFFE FLORIAN parce que celui là je l’attendais avec impatience !

Je crois que si j’avais envie de Venise c’était pour lui… Ce café là !

JOUR 2

Pour Charlie Venise c’est assez simple : Une ville où on ne parle pas anglais, avec de l’eau, des pigeons, une grande prison et des souffleurs de verre ! Je trouve que c’est assez bien résumé…

Alors pour notre deuxième journée direction MURANO !

Comme la veille on ne se fatigue pas, on saute dans un vaporetto le plus simple et meilleur moyen de circuler ! Là encore je vous conseille de prendre une carte directement pour le nombre de jours que vous resterez sur place ! Si vous avez des enfants sachez qu’ils ne paient pas jusqu’à 6 ans !

On contemple la ville de part et d’autre du canal, on dit au revoir à Venise, à l’ile du cimetière, on prend un peu de vitesse et nous voilà arrivés à MURANO… Enfin dit comme ça, ça parait rapide… Mais allez savoir pourquoi, ce matin là ça a été long, très long, très très long !

Une fois sur place nous avons voulu suivre la rue principale… Et trouver ces fameux souffleurs de verre… Au final nous avons surtout vu des boutiques, du verre dans les boutiques, et pas beaucoup d’artisans.

Alors un peu déçus, après un déjeuner rapide, nous sommes allés à la VMA, une verrerie familiale où je savais que nous nous rattraperions ! Ici vous pouvez observer les artisans verriers au travail ! Selon les heures des vases, des pots, des chevaux, une bouteille… apparaissent sous vos yeux à partir de ce sable et de ces petits morceaux de couleurs.

La présentation doit durer une vingtaine de minutes mais évidemment nous nous sommes installés pour bien plus longtemps !

Les démonstrations sont en plusieurs langues donc pas de souci si vous ne parlez pas italien ou anglais.

Nous avons quand même réussi à reprendre le Vaporetto et nous arrêter dans la quartier du RIALTO. Célèbre pour son marché et sa vue magnifique sur le grand Canal.

Parfait pour l’ambiance et faire quelques courses avant de rentrer.

Un café en terrasse, un glace pour monsieur et une jolie balade à se perdre dans les petites rues. Charlie est tombé sous le charme de la petite boutique de Pinocchio en bois, pas possible de ne pas craquer pour un petit personnage et un masque…

Puis Un retour de nuit… Et encore un nouveau visage pour cette ville !

JOUR 3

Même si rien n’était vraiment programmé j’avais en tête une vague idée de ce que nous pourrions faire chaque jour, histoire de ne pas trop nous disperser et nous fatiguer à faire des aller-retour inutiles.

Ce matin là nous avions donc un programme, hop dehors direction les vaporetto… Et là se trouver devant des pontons vides EN GREVE !

Un peu surpris mais amusés, pas grave on va faire autrement… Comme des Italiens !

L’occasion de tester les Traghetto… Ces espèces de grandes gondoles qui servent à traverser le canal d’une rive à l’autre pour presque rien !

Avant ça, petit saut vers le MUSEE D’HISTOIRE NAVALE DE LA MARINE MILITAIRE ITALIENNE Des bateaux comme l’on peut s’en douter… Des gondoles, mais aussi des navires en tous genres, parfait pour s’imaginer partir explorer le monde à la rame.

Le musée n’est pas très grand mais si vous êtes dans le quartier c’est l’occasion de faire un saut.

Profiter du soleil qui nous réchauffe et marcher jusqu’au PALAIS DES DOGES. A un moment je me suis demandée si on allait vraiment le visiter ce musée, si ça n’allait pas être un peu ennuyeux… Si on ne pouvait pas plutôt voir autre chose… Oui mais voilà ça c’était avant, avant que Charlie sache que c’était relié à une prison, qu’il y avait dedans des salles de tortures… Alors forcement je me suis motivée et je lui ai promis qu’on irait y jeter un oeil !

Et comme nous avons bien fait ! Le Palais est certes beaux et rempli d’histoire mais surtout plein d’histoires à s’inventer et se raconter ! Charlie a été fasciné par les salles d’armes, les prisons, la traversée du pont des Soupirs… Se demander comment ils dormaient, avec ou sans couette, écouter et réécouter les passages qui l’intéressaient sur l’audio guide… Du bonheur et un enfant heureux !

Vous pouvez réserver une visite avec un guide qui vous conduira dans les salles fermées de torture, la geôle de Casanova… C’est à partir de 6 ans ! Mais si comme nous vous ne prenez qu’un billet et un audio-guide vous aurez déjà accès à pas mal de choses et vos petits en avoir vu assez ! Et oui meme juste avec le billet classique vous traversez le pont des soupirs et vous avez accès aux prisons (ce qui n’est pas évidemment quand on lit les énoncés, mais oui oui vous verrez le plus important !)

Il nous a fallu après toutes ces émotions, nous poser pour déjeuner au soleil ! Et là on a privilégié la vue et le soleil qui arrivait pile sur la table que nous avions choisi sans nous demander si ici c’était bon ou pas, touristique ou non… Alors au final oui il y a des touristes, mais oui c’était aussi très bon !

Ce soleil nous guidant toujours nous avons pris le traghetto pour traverser et aller vers SAN TOMA. L’expérience à faire, se mettre dans la peau d’un vénitien et traverser debout comme tout le monde ! C’est normalement 2€ pour les touristes et quelques centimes pour les italiens mais Charlie a sorti son plus beau « SALUTE », a répondu qu’il n’était pas une fille mais bien un petit garçon « PAS BAMBINA UN RAGAZZINO ! » (La phrase qu’il a apprise par coeur dès le début) tout le monde a souri, a commencé à nous parler vite très vite en italien, nous n’avons absolument rien compris, nous avons beaucoup ri et nous n’avons payé aucun trajet en traghetto !

On a adoré ce quartier ! Très calme, des petites rues (oui encore…) toutes fleuries, des masques et des costumes partout ! De jolis cafés… Charlie s’est arrêté à chaque vitrine, il voulait TOUS les masques puis nous sommes tombés par hasard sur LA BAUTA… Une boutique qui vend des masques, des costumes pour le carnaval et surtout propose des ateliers pour fabriquer SON masque ! On ne pouvait pas ne pas y retourner… Rendez-vous était pris pour le lendemain matin !

Sur le retour après notre traversée nous sommes passés voir le PALAIS CONTARINI DEL BOVOLO et son escalier en colimaçon qui laisse voir la ville à travers ses colonnes. pour les jolies vues je vous conseille aussi le CAMPANILE sur la place San Marco.

JOUR 4

Dernier jour sur place… Le temps est bien moins beau, nous avons un atelier masque de l’autre coté du Grand canal le matin chez LA BAUTA, un verre chez OSTARIA DAI ZEMEI pour gouter leurs minis sandwich et un saut par la boutique remplie de jouets mécanique en métal qui nous fait de l’oeil depuis un moment…

Maintenant que nous connaissons le système du traghetto on ne s’embête plus à chercher un pont ou à prendre le vaporetto. Ce matin la traversée est brumeuse, Venise comme endormie et encore une fois on la découvre autrement.

Rendez-vous donc Chez LA BAUTA pour réaliser un masque de notre choix. 60 modèles sont à disposition, l’atelier dure 1h et coute 40€ par personne.

Charlie a choisi un dragon… Personne d’autre n’est inscrit pour ce jour… Nous sommes donc seuls au milieu des costumes et des masques, des pots de peintures et des dorures… L’un des super souvenirs qu’il garde de ce voyage.

Nous repartons le soir même… Encore un déjeuner et un souvenirs à aller chercher… C’est un train évidemment que nous ramènerons !

La brume recommence à tomber, il est déjà l’heure de reprendre le bateau pour aller vers l’aéroport Marco Polo… Nous quittons Venise à l’aveugle, nous ne voyons rien à part les lumières qui brillent autour de nous !

Une pose parfaite et imprévue… 4 jours dans une ville qui ne vit pas comme nous. De l’eau, des glaces, des cappuccino, le traghetto et Pinocchio…

Une ville à faire aussi en famille ! La poussette n’est peut-être pas le meilleur moyen de circuler avec un enfant (surtout dans les quartiers touristiques à cause du monde plus que par sa configuration) mais tout se fait facilement !

Nous avons remplis encore un peu plus notre boite à souvenirs… Charlie raconte qu’ici on ne parle pas anglais mais presque Corse (pour lui c’est juste magique), qu’il n’est pas una bambina, que les voitures restent à l’entrée de la ville, qu’il y a une immense prison où est passé Casanova, qu’on peut manger des glaces quand on veut (ou presque), que les policiers, les pompiers, les ambulanciers, les éboueurs et les pompes funèbres sont à bateau comme tout le monde et surtout, surtout… Qu’on peut même arriver ici en train juste au dessus l’eau !

Et moi… Je savoure le bonheur de partager ça avec lui.


Comme à chaque fois j’ai pas mal de choses à vous raconter sur ce petit voyage… Je l’ai découpé en plusieurs parties pour que ce soit plus facile de s’y retrouver (moins embêtant !)

VOYAGE : VENISE 1/3 – COMMENT S’Y RENDRE / COMMENT CIRCULER ? / LIENS UTILES

Il y a comme ça des villes qui intriguent les petits et les grands… Venise en fait partie ! Avec son calme, son eau jusqu’aux pieds des portes, ses pigeons, ses bateaux et tout ce qui se dit sur elle…

Depuis quelques temps j’avais annoncé à Charlie que bientôt nous irions passer une semaine à Budapest après les fêtes histoire de bien commencer l’année et de ne pas trop déprimer.

Sauf que dans sa tête il associait Budapest à… Venise ! A chaque fois qu’il voyait une photo de Venise il disait « Ahhhhh bientôt on va là »… Oui, mais non mon Chéri !

Puis ce fut mon anniversaire… Et un très beau cadeau… Une semaine plus tard nous étions dans l’avion direction Venise !

Lire la suite

BALADE AU MUSEE : RETROSPECTIVE CESAR A BEAUBOURG

Il a bien fallu occuper les quelques jours de vacances et quoi de mieux qu’une BALADE A BEAUBOURG pour faire plaisir à tout le monde ?

Nous en avons profité pour aller découvrir la RETROSPECTIVE consacrée A CESAR.

J’avais expliqué à Charlie qu’il y aurait des voitures écrasées, des pouces comme nous avions vu à Copenhague au Louisiana Muséum et surement bien d’autres choses.

L’exposition n’est pas très grande, peu cloisonnée, les vidéos explicatives d’époque placées sur le mur d’entrée en plein passage mais malgré tout présente ce qu’il y a montrer des oeuvres de César.

Lire la suite

ACTIVITE ENFANT : CONSTRUCTIONS EN BRIQUES ET CIMENT 100% NATUREL

Je ne sais pas si de nature Charlie est bricoleur ou s’il le devient par mimétisme, à force de me voir avec des outils à la main, mais cette année pour Noel il voulait une vraie trousse à outils de grand pour enfin pouvoir m’aider dans nos constructions (Chateau fort, Petit train, Voiture…) et se lancer dans les siennes.

Il avait déjà reçu pour son anniversaire son pistolet à colle rien qu’à lui pour réaliser des CONSTRUCTIONS LIBRES mais il avait ABSOLUMENT besoin en plus d’une scie, de tournevis et d’un marteau… (Qu’il a reçu. Je vous présenterai bientôt son nouveau coin menuiserie et travaux à la maison.)

Dans cette même idée de construction, de bricolage, je cherchais un cadeau à lui offrir pour Noel qui ne soit pas sur sa liste, qui lui plaise, qui soit simple à utiliser et autant que possible écoresponsable.

Lire la suite

DIY : UN LOPAPEYSA (PULL ISLANDAIS) POUR POUPEE PAOLA REINA

Charlie a reçu pour Noel une jolie poupée Paola Reina. Il avait déjà d’autres bébés, mais il les trouvait trop petits ou pas assez réalistes et en voyant celles des copines il a décidé que ce serait elle, la petite nouvelle de la maison.

Il fallait que ce soit une fille… Elle s’appelle Rose et j’ai dû l’habiller avant de lui offrir…

Comme j’imagine que certains de vos bébés ont aussi bien froid en ce moment, je me suis dit que ce serait peut-être bien de les couvrir avec un joli petit lopapeysa, autrement dit un pull islandais.

C’est rapide à tricoter et pas si compliqué !

Sa particularité est qu’il est tricoté sans couture, en une seule pièce. L’origine des motifs en jacquard vient au départ de Norvège et a été réadapté par les islandais. On utilise généralement de la laine lett-lopi mais pour notre mini tricot un reste de pelote quelconque sera bien suffisant !

IL VOUS FAUT :

  • 1 pelote d’un ton
  • 1 reste de pelote d’un autre ton
  • 1 paire d’aiguilles circulaires (ou non…) 3,5

REALISATION :

CORPS
  • Monter 80 mailles
  • 4 rangs mousse
  • 15 rangs jersey
  • Tricoter 17 mailles / arrêter 6 mailles / tricoter 34 mailles / arrêter 6 mailles / tricoter les 17 dernières mailles (formation des emmanchures)
  • Mettre en attente
MANCHES (à réaliser x2)
  • Monter 25 mailles
  • 4 rangs mousse
  • 13 rangs jersey
  • Arrêter 3 premières mailles continuer le rang / arrêter les 3 dernières mailles.
REPRENDRE LE CORPS ET LES MANCHES ENSEMBLE
– Tricoter les 17 mailles du corps / puis les 19 mailles de là manches  /puis les 34 mailles du corps / les 19 de la deuxième manche / les 17 dernières du corps (106 mailles au total)
– faire 1 rang envers
MOTIF ET DIMINUTIONS
Le schema se lit de droite à gauche et de bas en haut.
Case vide = 1 ère pelote
X = 2 ème pelotte
++ = Mailles ensemble (diminution)

  • Rang 1 endroit = *1 maille couleur 2 ème pelote / 4 mailles 1 ère pelote / 1 maille 2 ème pelote* répéter jusqu’au bout du rang (106 mailles) 
  • Rang 2 envers = *1 maille couleur 2 ème pelote / 4 mailles 1 ère pelote / 1 maille 2 ème pelote* répéter jusqu’au bout du rang (106 mailles)
  • Rang 3 endroit = 2 mailles couleur 2 ème pelote / *2 mailles 1ère pelote / 3 mailles 2ème pelote / 2 mailles 1ère pelote.* répéter jusqu’au bout du rang (106 mailles)
  • Rang 4 envers = 2 mailles couleur 2 ème pelote / *2 mailles 1ère pelote / 3 mailles 2ème pelote / 2 mailles 1ère pelote.* répéter jusqu’au bout du rang (106 mailles)
  • Rang 5 endroit = tout en 2ème pelote = 2 mailles / *2 mailles ensemble / 3 mailles / 2 mailles ensemble* Répéter jusqu’au bout du rang (86 mailles)
  • Rang 6 envers =  tricoter normalement
  • Rang 7 endroit =  *tricoter 2 mailles / tricoter 2 mailles ensemble /  tricoter 2 mailles* répéter jusqu’au bout du rang (66 mailles) 
  • Rang 8 envers = tricoter normalement (66 mailles)
  • Rang 9 endroit = Tricoter 1 maille / Tricoter 2 mailles ensemble / Tricoter 1 maille (44 mailles) 
  • Rang 10 envers = tricoter normalement
  • Rang Arrêter les 44 mailles restantes.
ASSEMBLAGE
  • coudre les manches
  • Coudre les dessous de manches aux emmanchures

BELLE ET HEUREUSE ANNEE 2018… ET RECYCLAGE DE SAPIN

La rentrée… Un début de nouvelle année… Et mes meilleurs voeux pour vous et les vôtres.

Que 2018 soit aussi douce que possible, pleine de rencontres, d’échanges et de partages.

La fin d’année 2017 aura été placée sous le signe de la fatigue à la maison. Depuis septembre nous n’avons en fait pas réussi à trouver notre rythme. Nous pensions récupérer en novembre mais c’est pile à ce moment que Charlie a décidé de nous faire plusieurs cascades et moi de ne plus réussir à lutter…

Alors pour ces dernières vacances de l’année j’avais décidé que le programme tournerait essentiellement autour des fetes en famille, des gouters avec les amis, des jeux à la maison… De la slowlife comme l’on dit.

Et c’est ce que nous avons fait… Ou presque !

Puis il a fallu dire au revoir à cette période de l’année que j’aime tant… Profiter une dernière soirée sous le sapin, ranger les décorations jusqu’à l’année prochaine…

Prendre le temps de récupérer quelques branches de notre sapins pour le recycler un peu avant de le déposer au « cimetière à sapins ».

  • Pailler et donc protéger les plantes de la cour contre le froid (et le chaud quand il arrivera)
  • Fabriquer notre produit nettoyant à base de vinaigre et branches de sapin
  • Mettre quelques branches dans des petits pots de sel…

Pour d’autres idées n’hésitez pas à aller voir l’article de Marie de la CABANE ANTI-GASPI.

Puis partir en balade pour déposer ce bel arbre dans les espaces dédiés en vue de leur recyclage total. Lui dire au revoir et attaquer enfin cette année en beauté !

HEUREUSE ET BELLE ANNEE A TOUS